Dire un poème à en faire claquer les sons, à en renverser les sens, à en presser l'émotion.

Quoi de mieux que ces «poètes maudits » comme on dit, pour piocher les mots. Lautréamont, Verlaine, Josef ...
Voilà ceux qui me viennent en tête à cet instant mais ils seront rejoints par d'autres...

 

Présentations publiques : Vendredi 29 janvier 20H30 et Samedi 30 janvier 11H.